[Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  Zedji le Sam 22 Mar 2014, 15:10

J'adore ce forum : c'est toujours un plaisir de (re)lire Perfal et on apprend un tas de choses.
J'espère que tu connaitras de nombreuses pannes...  clown
avatar
Zedji

Nombre de messages : 790
Moto : Adventure 1190 R après une 990 2009
Date d'inscription : 02/05/2010

http://motards-auvergnats.forumsactifs.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  milegas le Sam 22 Mar 2014, 17:27

eric11 a écrit:          merci milegas , je vois qu il y a des hydrauliciens dans le forum ! Désolé d avoir utilisé un jargon technique assez commun dans mon ancien metier, il fallait lire reservoir d huile séparé , montage carter sec .
Je ne suis pas hydraulicien mais mécanicien dans l'industrie, par contre je suis régulièrement amené à intervenir sur l'hydraulique et donc savoir un minimum de chose pour pouvoir travailler en se mettant en sécurité!Wink 
Désolé du HS, je le referais plus! lol! 
avatar
milegas

Nombre de messages : 5879
Age : 42
Moto : 990 adventure 2007; Yamaha 350TT 1987; Suzuki GSX 1400 2003
Date d'inscription : 09/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

moteur 2009

Message  michelsff le Lun 24 Mar 2014, 08:47

Salut à tous,
je profite de ce post pour demander si quelqu'un a déjà remplacer un moteur 990 avant 2009 par un de 2009 qui est un peu plus puissant?
A+

michelsff

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 13/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  laurent73 le Lun 24 Mar 2014, 11:09

Dans ce cas, il y aura peut être un problème de compatibilité de l ECU, à cause des culasses et carto différentes  

à vérifier les réf sur les micro fiches ( rubriques doc et fiches)    Wink 
avatar
laurent73
Admin

Nombre de messages : 6874
Age : 51
Moto : 990 adventure 2009, 400 wrf, 250 sherco
Date d'inscription : 25/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  perfal le Ven 11 Avr 2014, 09:58

Ca y est, moteur de 990 (enfin) reçu, plus qu'à prendre une (au moins) journée de congé pour m'atteler au petit jeu de dépose/repose...

Inch'Allah, et toute cette sorte de choses... !

--
Perfal.
avatar
perfal

Nombre de messages : 353
Moto : 950 S 2003
Date d'inscription : 07/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  eric11 le Ven 11 Avr 2014, 21:36

A prendre des conges , part sur plus d une journée !! allez bon courage , soit patient et attentif et tout ira bien !dans le cas contraire , n hesites pas a demander, si on peut aider , c est gratuit et du fond du cœur

eric11

Nombre de messages : 113
Moto : 950 adventure
Date d'inscription : 09/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  perfal le Dim 04 Mai 2014, 21:49

Ayant reçu mon moteur de 990 d'occaz, j'avance tranquillement sur les travaux de permutation avec mon 950. J'ai fait la dépose sans trop de difficultés, ce qui est plutôt une bonne nouvelle... Par contre me voilà bloqué à l'étape de changement de la fameuse roue dentée qui, d'après ce que j'ai compris, commande l'allumage. Je pensais que ça se ferait les doigts dans le nez, et vu le prix, j'avais même commandé directement un disque de 950 pour m'éviter d'avoir à ouvrir mon moteur, mais finalement j'ai dû m'y résoudre pour 'répéter' l'opération plutôt que de risquer de flinguer le nouveau... Là où je coince, c'est pour débloquer l'écrou qui retient la roue - en bout de vilebrequin, si j'ai bien saisi. Si j'en crois le manuel, c'est du 46 - mais où est-ce qu'on trouve une clé/douille/whatever de cette taille ??? A la multiprise c'est coton, comme je n'ai pas non plus l'outil pour bloquer le vilo, je fais ça à l'africaine, avec un chiffon coincé entre les dents pour tout bloquer, mais reste que je n'ai pas assez de bras de levier - et aussi la trouille d'y aller comme un sourd, même si c'est sur le 'vieux' moteur.

Bref, j'apprécierais fortement tous conseils et astuces sur cette partie-là, vu que je me sens un peu démuni - s'il faut foutre 80 ou 100 EUR dans une clé qui me servira une fois, j'avoue que ça pique...

--
Perfal.
avatar
perfal

Nombre de messages : 353
Moto : 950 S 2003
Date d'inscription : 07/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  laurent73 le Lun 05 Mai 2014, 08:43

l outil KTM coute 4.5€ Wink

Pour la douille t es sur de c est du 46 ?

sinon revendeur Facom, au moins t es sur de la qualité : Exemple ICI
avatar
laurent73
Admin

Nombre de messages : 6874
Age : 51
Moto : 990 adventure 2009, 400 wrf, 250 sherco
Date d'inscription : 25/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  ericlebelge le Lun 05 Mai 2014, 09:42

Et vi c'est du 46 je l'aie acheté sur le net avec la réduction 1 pouce vers 1/2 (essaie de trouver un atelier poid lourd il ont çà), attention que c'est un pas gauche, tu dois desserer dans le sens des aiguilles et je t'assure que c'est la grosse sueur  affraid surtout lors du gros CLACCC... quand ça se débloque  pale 
avatar
ericlebelge

Nombre de messages : 1548
Age : 55
Moto : Adventure 990 - 2006
Date d'inscription : 11/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  X@v le Lun 05 Mai 2014, 12:09

Ce ne serait pas plus simple d'apporter le moteur dans un atelier poids-lourds pour faire dévisser cet écrou au pistolet pneumatique ?
avatar
X@v

Nombre de messages : 1629
Age : 52
Moto : Adventure 950S 2004 en préparation "RR"
Date d'inscription : 03/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  eric11 le Mar 06 Mai 2014, 21:42

Tout a fait d accord avec tous les deux ! mais pour info , ayant déjà realisé cette manip nous sommes en contact avec Perfal pour mutualiser nos expériences.l ecrou est bien un pas a gauche (on devisse donc en tournant a droite) et c est bien du 46 (j avais a l epoque acheté cette douille ainsi que la reduction en 1/2' pour demontage roue arriere monobras ducati multistrada 1000).De meme , il faut pouvoir demonter la cloche d 'embrayage et pour se faire , j avais fait un montage avec des disques lisses et garnis usagés .Enfin , l ideal serait effectivement un coup de cle pneumatique (je lai fait comme ca a la maison ) et cela fonctionne tres bien .

eric11

Nombre de messages : 113
Moto : 950 adventure
Date d'inscription : 09/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  perfal le Jeu 29 Mai 2014, 22:34

Bon, quelques nouvelles, quand même (oui, il bouge encore).

Pour aller à l'essentiel, d'abord : ce jour, en fin d'après-midi, le moteur 990 a intégré sa nouvelle place dans le cadre de ma vieille 950 S. Ca n'a pas été sans douleur, force ahanements et moult gouttes de sueur perlant à mon noble front, mais on y est arrivé.

Pour rappel, une fois le 950 déposé, j'étais resté bloqué, tout comme (et par la faute de) mon écrou de vilebrequin, le fameux, si si, vous savez, celui en 46 fillette. Grâce à l'intervention providentielle d'Eric11, qui par un heureux concours de circonstances s'est retrouvé courant mai à devoir aller à 800 bornes de chez lui, mais à 300 mètres de chez moi, la vie est parfois bien faite, ou facétieuse, voire les deux, je me suis retrouvé équipé à la fois d'une douille imposante de chez mastoc (sans rire, vu la taille, je m'en suis servi ensuite pour faire un baba au rhum pour 12 personnes, faudrait voir si y a pas aussi moyen de piquer un pieu dedans pour en faire un parasol), d'un outil maison (mais efficace) pour bloquer l'embrayage, et surtout de précieux conseils pour la suite des opérations. Oui, parce qu'on a bien essayé d'utiliser tout ça avant de passer à table ("bon, il est 20h, là, on s'y met juste 15 minutes ma chérie, on arrive !" "- oui oui" ... " ah bah comment ça il est 22h... ??"), mais ce @#!!& d'écrou avait dû être serré par un néandertalien un rien taquin et farci comme une outre, parce qu'il est resté imperturbable à se marrer en nous regardant nous escrimer en vain. On a bien cru à un moment qu'on le tenait, que l'emploi délicat et mesuré d'une petite masse pour tapoter gentiment sur la rallonge commençait à faire son œuvre, il allait voir qui était les patrons, bordel, mais même pas, c'était juste ladite rallonge qui commençait doucement à se liquéfier sous tant d'acharnement et d'hostilité. Dommage au passage que cette rallonge ne soit pas plus longue, vu la gueule qu'elle a maintenant, elle aurait pu faire un cintre tout à fait convenable. Soyons clairs : je me refuse à remettre en cause la qualité de ce bel outil, un truc en Cochonium garanti made in tès-tès-loin-là-bas-à-l'est, ça peut pas être de la daube, c'est forcément l'utilisation qui n'était pas adaptée. La preuve, deux quasi quintaux lui sautant dessus à pieds joints, j'ai vérifié après, ben non, c'est pas dans le manuel.
Bref, sur ce demi-échec, (oui, demi, parce que l'Homme sait envers et contre tout garder sa fierté et repartir drapé dans sa dignité lorsque les bêtes choses inertes s'obstinent à lui tenir front en ricanant comme des hyènes. Stupides objets.), nous avons finalement trouvé réconfort et satisfaction autour d'un merveilleux columbo (nan, pas le feuilleton, le plat, suivez un peu, quoi) et réchauffé nos cœurs et nos âmes avec de ces vraies discussions qui donnent tout leur prix à ces rencontres totalement inopinées, et j'allais dire, improbables. C'est chouette, la moto. Merci Eric pour ces moments partagés.

Quelques jours plus tard, je recevais par la Poste un joli colis avec un non moins joli cadeau : un magnifique amortisseur WP de 80 000 bornes, mais reconditionné à neuf. Je ne sais pas s'il le méritait vraiment, mais vu qu'il était d'origine et qu'il n'était jamais allé chez le dentiste, ça ne pouvait pas lui faire de mal. Pis tant qu'à y être, hein.

Et samedi dernier, je m'équipais d'une rallonge Facom (parce qu'elle le vaut bien), et de deux petites rallonges en acier d'à peine 1m50, dégotées chez un ferrailleur du voisinage, manière d'avoir des arguments un peu sérieux à présenter à mon vieil ami l'écrou du 46.

Et ce matin, bim, au travail, 4 jours devant moi pour conclure le chantier. Je me suis donc fait les dents sur mon 950, et là, avec l'aide mon fils aîné qui n'avait pas trop de ses 45 kg pour retenir le moteur, de ma Facom et du plus grand des leviers, en y pesant au bout comme un âne, j'ai réussi à venir à bout de ce fucking écrou. Rhâââ ! Celui de la noix d'embrayage était quasiment aussi raide, mais quand il a vu le sort que j'avais réservé à son petit copain et surtout la taille du levier que je comptais lui mettre sur la gueule, il n'a pas été long à demander pardon avant de se répandre en excuses et de rendre la main. Non mais. Fort de cette victoire triomphale et concluante, je me suis attelé à réitérer l'exploit sur le 990. Ca s'est passé un peu plus facilement, mais les deux étaient quand même bien raides aussi, mais moins - ça devait être un néandertalien un peu plus petit, ou moins bourré. Toujours est-il que j'ai pu en venir à bout assez rapidement. Ah, et pour la petite histoire, on peut enlever la fameuse roue dentée sans avoir besoin de retirer la cloche d'embrayage - le jeu de celle-ci suffit à pouvoir basculer la roue sur son axe pour ensuite la dégager et la sortir. Remontage de la nouvelle roue, remontage de l'embrayage, remontage du carter, et crac pouf le 990 était fin prêt à la pause déjeuner.
L'après-midi j'ai pu m'attaquer au gros œuvre, la remise dans le cadre. Nettoyage de la chaine au pétrole, remontage de l'amorto, mise en place du bras oscillant avec la chaine passée autour, tout s'est bien enchaîné. Là où j'en ai bavé, ça a été pour fixer le moteur. Faut dire que le cric rouleur, c'est bien sympa, mais avoir une surface de portance de la taille d'une pièce de 10 centimes pour tenir en équilibre un carré de contre-plaqué sur lequel est plus ou moins fixé un moteur de 60 kg, c'est un peu comme votre grand-mère qui se hisserait debout sur une chaise à roulette, sur la pointe d'un pied, en tenant au bout de son bras frêle, pour la fourrer tout en haut du buffet du salon, un grand plateau en ébène sur lequel serait posée en équilibre toute son argenterie : ça tient pas la route. Et donc, après pas mal d'efforts dignes des plus grands jangaïstes de notre temps, force me fut de constater qu'il valait mieux que j'appelle mon fils à l'aide, sous peine de me prendre 60 kg de métal autrichien sur les pointes de pied, voire sur les testicules suivant les positions plus ou moins scabreuses que j'adoptais pour circonvenir la bête. Ainsi fut fait, et après moult tirages, poussages, soulevages, jurages et autres grognages, le moteur prit enfin sa place. Joie et félicité. De courte durée, néanmoins, car alors que ravi, je faisais le tour et le retour de mon œuvre pour m'extasier, ne me lassant pas de me féliciter du magnifique travail accompli, mon sourire se figea soudain et se mit même à trembloter aux coins, avant de s'affaisser doucement lorsque je constatai que oui, oui, j'avais bien pensé à mettre la chaine, mais non, non, je ne l'avais pas mise autour du pignon de sortie de boîte., ni même et surtout passé autour de l'axe du bras... Quel con. Si si. Bon, rien de dramatique, juste à redéfaire le bras oscillant, pis je suis chaud maintenant, hein, mais bon, ça attendra quand même que tout le moteur soit rebranché et fixé. Donc ce week-end en principe.

Suite au(x) prochain(s) numéro(s) !

--
Perfal.
avatar
perfal

Nombre de messages : 353
Moto : 950 S 2003
Date d'inscription : 07/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  milegas le Ven 30 Mai 2014, 03:01

Excellent, tu as du talent mais pas que celui de mécanicien! Laughing 
avatar
milegas

Nombre de messages : 5879
Age : 42
Moto : 990 adventure 2007; Yamaha 350TT 1987; Suzuki GSX 1400 2003
Date d'inscription : 09/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  eric11 le Ven 30 Mai 2014, 08:46

Très cher Perfal, je pourrai dire dans quelques décennies, au crépuscule de ma vie , j ai connu ce poète moderne , cet etre délicat, ce philosophe néo retro, cet afficionado de la langue juste et du bon mot , j ai nommé Perfal.Parlant de cette délicieuse soirée passée en compagnie de ta moitié (auprès de laquelle je m excuse encore pour le "petit "retard de 2heures et demi, mais j' ai toujours eu du mal a estimé un temps d' intervention en mécanique), cette soirée merveilleuse ou la clé de 46 a disputée la vedette avec les réflexions générales sur la vie et la nature humaine.A un moment , lorsque le sort a décidé que ces écrous resteraient de marbre face a nos assauts répétés, j ai pensé que la nuit aurait un gout amer, que ce champ de bataille mécanique ne refleterait que mon impuissance à te transmettre mon expérience du changement d un 950 a un 990.Que neni ! cette soirée a finalement été un triomphe, celle de la convivialité et de l amitié, de celle dont on se dit quelques années apres , que c était un cadeau .Merci Alain et Fabienne, merci.

eric11

Nombre de messages : 113
Moto : 950 adventure
Date d'inscription : 09/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  stf888 le Ven 30 Mai 2014, 11:57

Magnifique ! Bravo pour la maitrise de la langue , et de la mécanique !
On languit de lire la suite ...
   
avatar
stf888

Nombre de messages : 68
Moto : Adventure 950 S 2003
Date d'inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  perfal le Ven 06 Juin 2014, 18:54

She's alive ! ALIVE !!! ALIIIIVE !!!!
YYYIIIIIHAAAAAAHHHH ! ! ! !



Bon, plus qu'à vérifier d'où vient la petite fuite d'essence au niveau des carbus, probablement des cuves que je n'ai pas osé trop resserrer. Mais après tout le reste, ça devrait être de la petite limonade...

Content !

--
Perfal.
avatar
perfal

Nombre de messages : 353
Moto : 950 S 2003
Date d'inscription : 07/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  katochdidadv le Ven 06 Juin 2014, 19:09

Good job my friend! bounce 
avatar
katochdidadv

Nombre de messages : 346
Age : 49
Moto : 990 adventure black 2008- 250 exc KTM
Date d'inscription : 17/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  eric11 le Sam 07 Juin 2014, 07:36

BRAVO BRAVO et encore BRAVO ! tu vois , il y a quelques semaines tu doutais de tes capacités en mécanique, désormais tu vas pouvoir couler des jours heureux aux cotés d'une machine a qui tu as donné vie , tiens ce matin au réveil j 'aurais presque écrasé une petite larmotte(euh , je déconne là) excellent travail , Perfal , tu vois que la mécanique n est pas le royaume des forces obscures...

eric11

Nombre de messages : 113
Moto : 950 adventure
Date d'inscription : 09/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  tonyalamaison le Sam 07 Juin 2014, 08:44

Bravo  Very Happy 
avatar
tonyalamaison

Nombre de messages : 679
Moto : 990 Adventure 2010
Date d'inscription : 25/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  perfal le Ven 20 Juin 2014, 18:59

Merci Eric, merci à tous pour vos encouragements et votre soutien !

DISCLAIMER
Quelques petites nouvelles du front – attention, je pressens que ça peut être assez long… Les ceusses qui sont pressés ou que les tartines rebutent peuvent judicieusement se contenter de lire les sections ‘INTRODUCTION’ et ‘PROBLEMES’, leurs avis et suggestions étant les bienvenus… Pour les plus courageux, un bon fauteuil, un verre de Jack, de Talisker ou de rhum vieux, un peu de temps et beaucoup d’indulgence, et c’est parti.

INTRODUCTION
Bon, la bête a été livrée mercredi soir dans sa configuration cible : moteur, carénages, pare-carters, tout y est. L'effort a été conséquent cette semaine pour tâcher de tenir des impératifs de livraison pourtant inexistants, mais ça m'aura valu quelques courtes nuits... Néanmoins, au bout du compte, la satisfaction intense d'avoir une moto remontée et nettoyée de toutes pièces - ce qui m'attirera d'ailleurs la réflexion de ma femme, surprise : "mais, tu comptes la vendre ou quoi ??". Arf. Mais c'est vrai qu'elle n'a jamais été aussi propre...

MERCREDI SOIR
Fin de livraison le mercredi soir donc, avec une première phase de recette : est-ce qu'elle démarre toujours ? Dont acte, appuyage sur le bouton, et vrouuumm, elle démarre. Nickel. Ah, au fait, est-ce que l'embrayage fonctionne ?? Toujours sur la centrale, passage de première, et là bruit affreux, la roue est entraînée, mais ça vibre, ça racle, ça grogne, bordeeeeel !! Coupage de moteur, vérification du récepteur : il est insuffisamment serré, et une vis tourne dans le vide. Rhaaaa... Une seconde de découragement, j’imagine la vis pété dans le carter, le sale plan extracteur/hélicoïl/etc. dans un carter « neuf » … et puis merde, on va pas se laisser faire. Je vire la vis récalcitrante, qui ne me parait pas cassée, récupère une de l'ancien moteur, serre doucement, impec, ça semble serrer et tenir. Nouvel essai, clic-vrrrouumm-1ère, nickel, plus un frottement. Bon, ça progresse. Je m'occupe ensuite de mes feux LED qui ne veulent plus s'allumer, redémontage pare-carters, carénages, tête de fourche, investigation au voltmètre, ah flûte, c'est une de mes magnifiques épissures façon soudure au vieux chewing-gum qui s'est fait la malle. Bon. Sentant le souffle virtuel d'Eric sur mon épaule, je m'emploie à y remédier le plus proprement possible, yeux plissés et langue tirée, je me suis promis de plus (trop) faire le goret, alors on s'applique. J'en profite pour tomber le réservoir de gauche et repositionner convenablement la vis de ralenti, manière de pouvoir y accéder sans avoir à démonter toute la moto – un peu comme c'est prévu à la base, quoi, vu que les premiers tests m’avaient montré un ralenti trop bas, que la moto ne pouvait pas tenir.. Je m’intéresse ensuite à ma fourche, toute refaite également.

FLASH-BACK – DIMANCHE SOIR
J’avais un peu tâtonné le week-end dernier pour réussir à changer les joints spi, j’y étais finalement parvenu non sans m’être au passage superbement couvert de ridicule devant un motociste que, en désespoir de cause, j’étais allé voir les tubes sous le bras pour qu’il m’aide à virer ces p*# !??! de vieux joints bloqués à mort. J’avais eu beau m’échiner, forcer comme un diable, en ayant scrupuleusement suivi la doc, rien à faire, ça venait pas. Quand je lui ai fait voir mes deux récalcitrants et qu’il s’est gentiment exclamé : « mais vous avez pas enlevé les circlips ! » je me suis senti à la fois surpris, soulagé et couillon. Surpris parce que je pensais bien avoir enlevé le bon, celui qui est autour du fourreau… Soulagé parce que le problème était identifié et soluble, et couillon, ben, parce que couillon. Bref, après avoir brillamment viré les circlips, démonté tout le bastringue, changé l’huile, remonté tout le nouveau matos, je me suis ensuite heurté à deux écueils : l’un au moment de remettre un fourreau, impossible de le descendre. Il s’est avéré que la nouvelle bague, celle du haut, s’était barrée en catimini pour aller se planquer à l’intérieur du fourreau, du coup elle bloquait tout. Une fois virée, pouf, nickel, comme papa dans maman un jour de paye.  Deuxième écueil, plus sauvage, sur le deuxième tube : impossible de descendre complètement le ressort dans le tube. Raison : la cartouche et donc le tube plongeur étaient de biais et empêchaient le ressort d’avoir la place suffisante pour s’y glisser. Ayant résisté à la tentation première de forcer délicatement sur le tube pour le redresser (toujours l’effet du souffle chaud d’Eric sur ma nuque embrasée, certainement), je me résous à tout virer : l’huile, les bagues, etc. Je vire également le porte-injecteur pour tenter d’y voir plus clair. Ah ça pour y voir plus clair, j’y ai vu plus clair, en particulier les 100ml d’huile qui m’ont giclé sur les pompes… Bref, je vide, je regarde, ne voit rien, trifouille, secoue, ballote, remue tout le bastringue, et au bout d’un moment deux bagues remontent le long du tube, une en plastique et une métallique avec trois ergots. C’était celle-là la fautive, qui se mettait en travers et mettait tout le reste en rogne. Je la remets dans le droit chemin, la cale avec le ressort, nickel, remonte tout autour avec le ressort à l’intérieur pour être certain que la maudite ne se rebarre pas, et tout se passe bien.

MERCREDI SOIR
Tout ça pour dire que le remontage de la fourche sur la moto m’avait généré quelques soucis : je passe sur la bataille avec les plaquettes qui attendaient sournoisement que je les quitte des yeux pour m’occuper d’approche la roue pour se barrer à chaque fois, c’est du classique. Non, la difficulté a été d’aligner les tubes. Une fois la roue posée, impossible de la faire tourner, les disques venaient en appui contre les supports d’étrier. J’ai essayé toutes les méthodes pour faire prendre leur bonne position aux tubes, rien à faire : vis d’épaulement serrées ou desserrées, axe serré ou desserré, j’avais beau secouer la bête dans tous les sens, avec un peu d’élan et la roue venant buter sur une marche pour faire bonne mesure et bien faire plonger la fourche, macache, c’était toujours frein à main serré à mort. Du coup ce mercredi soir, après m’être gratté l’occiput, je me suis dit que le problème venant de l’écartement insuffisant des tubes, il faudrait pouvoir les aider à se dire au revoir. Donc perception du cric, et en route pour la joie, on y va d’une main souple, prévenante et mesurée, mais ferme et décidée, bordel. Quelques tours de cric auront raison des deux insolents, la roue semble tourner plus librement, ça ne couine ni ne frotte plus hormis sur les plaquettes. Allez, validé.
Tant qu’à être à peaufiner des trucs, je m’intéresse ensuite au pare-carter de droite, qui n’en peut plus de se ramasser le poids de la bécane à chaque pelle, le côté droit semblant avoir la nette préférence pour me foutre par terre. Du coup, il se retrouve collé au réservoir, et c’est la croix et la bannière pour le poser ou déposer. Je me gratte là encore longuement l’occiput (oui, j’adore ça) pour trouver la bonne méthode pour le redresser – à 0h30, ça va être compliqué de recourir à la finesse de la masse pour le convaincre sans risque d’ameuter tout le quartier. Je tente alors l’option de la sangle à cliquet ; je l’enroule autour de la patte inférieure de fixation et du support supérieur, et en avant Guingamp, on clique, on clique, on transpire, on pousse, on râle, on clique, on cliiiique, on cliiiiiiiiiique, on peut plus cliquer on arrête avant que tout nous pète à la gueule. C’est pas extraordinaire comme résultat, mais y a du mieux, ne soyons pas bégueule.

JEUDI SOIR
Ca y est, c’est jour de la recette finale, qui décidera de la mise en production ou non. C’est avec une certaine émotion et une petite boule au ventre que je m’équipe – ça fait un sacré moment maintenant que je n’ai plus eu à effectuer ce rituel de l’habillage, je suis un peu fébrile et doit me concentrer sur ma check-list interne pour être sûr de ne rien oublier et faire redescendre la tension. Protège-genoux, pantalon, bottes, dorsale, blouson, casque, gants, je sors la moto, je m’installe dessus, un tour de clé, clic et… vrouumm, elle démarre. Bon, on y va alors. Je m’élance doucement, à l’écoute des sensations de la moto et des bruits du moteur. Ah, premier freinage, ok, penser à purger l’avant, le freinage me donne plus l’impression d’être une boule de curling glissant vers son objectif qu’un Super Etendard en train d’apponter. La tenue de route semble correcte, même si j’ai réglé la fourche comme une patate, un peu au pif – à reprendre également. Le moteur a fâcheusement tendance à couper sur les grosses décélérations, avec force pets sonores – j’impute ça au ralenti trop bas et à la qualité de l’essence qui se sera peut-être dégradée après plus de 6 mois dans les réservoirs, et je compense à la poignée de gaz et à l’embrayage. Néanmoins, heureusement que la batterie est costaud, parce que j’ai bien dû redémarrer une vingtaine de fois sur ce (petit) parcours nocturne…
Tout en roulant, je trouve le moteur bizarrement bruyant et discret ; moins de bruits de fonctionnement que le 950, mais par contre de temps en temps des bruits de gamelle et d’échappement assez forts que je n’avais pas sur le vieux. J’aurai l’explication une fois rentré : par peur de faire une connerie et je crois, faute d’avoir trouvé les couples de serrage, j’ai insuffisamment serré les goujons du collier du collecteur avant ; celui-ci a donc du jeu, ce qui explique le bordel en roulant et probablement les explosions à la décélération – même si celles-ci se sont atténuées après le plein de 98 tout frais fait en chemin.
J’ai constaté deux autres soucis, majeurs eux et pour lesquels par contre je n’ai pas d’explication, et sur lesquels tout conseil sera apprécié. Ils sont dans la section suivante, à savoir les :

PROBLÈMES
1/ Ralenti
Juste pour rappeler le problème de tenue du ralenti, que je n’ai pas réussi à régler avec la vis au bout du câble de renvoi. Je n’ai pas souvenir d’avoir modifié les réglages en déposant/nettoyant/remontant les carbus, mais on n’est pas à l’abri. Aussi je me dis qu’un coup de tournevis sur la vis de ralenti devrait m’aider à corriger le tir, non ?

2/ Montée en régime
Le moteur rechigne clairement à prendre ses tours. Il répond quasi normalement, mais un peu mollement je trouve, jusqu’à environ 4000/4500 tours, mais au-delà, c’est pénible, voire inefficace sur les rapports élevés – typiquement en 6e sur l’autoroute, décoller l’aiguille des 4500 tours donne l’impression d’être revenu au volant d’une R5 fatiguée avec 5 basketteurs dedans et une remorque au cul. J’ai aussi pensé à un problème avec la roue avant, qui frotterait tellement que ça freinerait la moto, mais vu que j’arrive à la déplacer à la main, et que je doute que 100 bourrins soient moins puissants qu’un âne tout seul, ça ne doit pas être ça. J’ai mis quelques coups de gaz brusques pour tester, mais sans pousser plus loin, me disant que c’était peut-être le fait d’un moteur n’ayant pas tourné depuis un temps complètement inconnu mais probablement long, et qu’il y avait peut-être une sorte de rodage à refaire. Ou alors un réglage de carburation ? Des avis, des suggestions ?

3/ Surchauffe
Dès que la moto a été chaude, sur les parcours urbains que j’ai faits à la recherche d’une pompe à essence, le ventilateur se déclenchait à chaque arrêt (T° extérieure autour des 18/20°C hier soir, donc rien de caniculaire). J’étais régulièrement au-dessus des 4 barres, sans aller jusqu’au clignotement toutefois, mais par contre, une sensation de chaleur excessive sous la cuisse droite. J’ai tout de suite pensé au syndrome du radiateur faussement plein, me disant que j’avais dû foirer le remplissage une fois remonté, et qu’il n’y en a plus assez. En route pour le retour à la maison, sur autoroute impeccable, la température est bien redescendue aux 4 barres, mais dès que j’ai repris l’urbain, paf, c’était reparti à chauffer. Une fois posé chez moi, premier constat, le vase d’expansion semble au bon niveau ; démontage du flanc droit, ouverture précautionneuse du bouchon de radiateur, et là surprise, il est toujours aussi ras la gueule que lorsque je l’ai rempli… Rempli et _très_ chaud, je vois les volutes de vapeur qui s’échappent dans la lumière de la baladeuse. Et là aussi je suis perplexe : quelle est l’origine du problème ? Le ventilateur se déclenche, donc la sonde de température fonctionne, mais le moteur surchauffe et n’est visiblement refroidi que par l’air, j’en déduis donc que l’eau ne circule pas, correct ? Ce serait donc le calorstat qui a des vapeurs (ahah !) ? Et si c’est ça, où est-ce qu’on le trouve ce petit fumier, que je lui dise deux mots ? J’ai eu beau scruter les éclatés, rien vu qui ressemble à ça… Si vous pouviez me dire qu’il est facilement accessible et que je ne vais pas avoir besoin de retomber la moitié de la moto, ce serait super, mais comment dire, je n’y crois qu’à moitié, et encore… Ou alors une durite pincée sur le chemin ? Mais sauf à ce que j’ai merdé en remontant les réservoirs d’essence, en principe j’ai bien fait gaffe à tout positionner correctement.

CONCLUSION
Au vu de ces deux problèmes majeurs, la mise en production n’est pas validée. Je suis preneur de tout conseil pour débugger la bête, je ne vais quand même pas bloquer à 3 mètres du bol de sangria, bordel.

Merci !

--
Perfal.
avatar
perfal

Nombre de messages : 353
Moto : 950 S 2003
Date d'inscription : 07/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  N`Toxx le Sam 21 Juin 2014, 08:22

Concernant le problème de refroidissement, as tu surelevé l'avant pour mettre le ldr? Si tu ne le fais pas tu risque d'emprisonner de l'air dans le circuit et donc de provoquer tes symptômes.

P.S. : si jamais le plus simple amha est de démonter la roue arrière et de laisser pencher la moto.
avatar
N`Toxx

Nombre de messages : 298
Age : 31
Moto : 990 Adventure 2006
Date d'inscription : 04/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  eric11 le Sam 21 Juin 2014, 09:00

Ah padawan Perfal , comme je suis fier de toi ! Tu es arrivé au sommet , tu as gagné l Olympe ! (euh je m égare là , non?) .Mon souffle chaud, c est le sud , d ailleurs ces jours ci , il est vraiment au top .Enfin , ne me prete pas trop de vertus , je ne suis qu un simple mortel , un bidouilleur de province .Bon , je te passerai un coup de fil dans la journée si tu veux , mais je crois que tes problèmes ne font qu' un: tu es pauvre ! (enfin la KTM quoi) .Je m explique.Un réglage pauvre (= trop d air) amène une surchauffe de nos chers moteurs a combustion interne , acte 1 .Tu as (comme moi du reste ), installé des pots adaptables plus libres , c est l acte 2 , tu "appauvris" encore ton mélange air essence. L acte 3 c est ton changement de moteur 990 pour 950.Le fait marquant , c est que tu n arrives pas a regler ton ralenti avec le cable , cela indique que tu es effectivement tres loin (ce réglage joue sur les premiers 30 % de fonctionnement ).Donc , question que je ne t ai pas posé la derniere fois , as tu changé les gicleurs des carbus ? As tu modifié la position de l aiguille ?
Dans mon cas je n ai eu que tres peu de reglage a effectuer.Enfin , j ai installé un ventilo d aprilia sur le cote droit pour la chauffe , mais cela c est parce qu il fait aussi tres chaud dans le sud...A tout a l heure.

eric11

Nombre de messages : 113
Moto : 950 adventure
Date d'inscription : 09/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  perfal le Lun 30 Juin 2014, 10:29

Salut à tous,

Bon, on progresse. Je me suis remis le nez dans la moto ce dimanche, pour y refaire quelques menues bricoles :
- (Re)dépose des carbus, et bien sûr, de toute le bordel autour, ça devient presque de la routine maintenant… (mais qui n’empêche pas quelques petites amuseries pour éviter que ça ne devienne trop monotone, comme d’oublier de fermer un robinet d’essence avant de débrancher une durite, et de rester comme un con à regarder bêtement au moins un litre d’essence se répandre par terre avant de réagir… Le regard ravi de Madame face à la puanteur dans le garage  check)
- Changement des gicleurs – j’étais toujours en 155/160, les précédents proprios n’y avaient pas touché malgré les Akra, maintenant c’est du 160/165
- Remontage des aiguilles d’un cran
- Vis de richesse à 2 tours ¾ - là par contre, elles étaient à 3 tours…
- Dépose de la roue arrière, purge du radiateur
- Vis de la bride de collecteur : j’ai resserré, mais il y a toujours du jeu ; après vérif sur les éclatés, visiblement il est censé y avoir un joint qui n’y est pas… Pas le souvenir d’en avoir enlevé un du 950, et la flemme d’aller regarder sur le vieux bloc, rangé et empaqueté sous 3 tonnes d’emballage plastique… Ca coûte 5 euros, on partira sur un neuf.

L’essai du soir :
- Les points positifs :
o Ralenti beaucoup plus stable, j’ai pu le régler avec la vis adéquate ;
o Beaucoup moins de pétarades, même si les petites prises d’air au niveau du collecteur mal jointé en génèrent encore ;
o Plus de surchauffe, le ventilateur ne s’est pas déclenché une seule fois, dans des conditions de roulage très similaires ; après, est-ce que c’est la purge ou le changement de gicleur, je ne sais pas, mais à la limite, on s’en fout ;

- Le négatif :
o Montée en régime : là, déception. C’est un poil mieux, mais ça reste très laborieux. C’est assez bizarre, elle donne l’impression d’être bridée. Par exemple en seconde, poignée dans le coin, elle va prendre ses tours un peu mieux que la fois dernière, mais assez lentement quand même, et surtout plafonner : impossible de dépasser 7500 tours ! Idem en 3ème.  Par contre, si je relâche un peu la poignée, ça donne l’impression qu’elle repart. Du coup elle semble se comporter un poil mieux au mieux de la plage de gaz, tout en restant loin de ce que ça devrait être.  Autre symptôme, arrêté à un feu rouge, et trouvant le ralenti encore un poil bas, je l’ai remonté un peu ; à la suite de quoi j’ai eu l’impression qu’elle était un peu plus vive…

Des idées de ce que ça pourrait être ? Un réglage de carburation j’imagine, mais dans quel sens ? Le fait de devoir relâcher un peu la poignée m’a vraiment renvoyé à l’époque de mon 103 SP qui avait tendance à s’engorger, et sur lequel il fallait jouer finement de la poignée pour qu’il mouline correctement… Mais ça voudrait dire que la carburation serait maintenant trop riche ?

Bref : HELP !

--
Perfal.
avatar
perfal

Nombre de messages : 353
Moto : 950 S 2003
Date d'inscription : 07/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  eric11 le Lun 30 Juin 2014, 14:14

Bizarre ,bizarre cette affaire...Bon un truc simple a essayer et qui coute pas cher en temps, mais avant une petite question : cette montée en régime laborieuse , se fait elle uniquement en roulant , a l arret ou les deux ?
Une piste a essayer : virer le filtre a air , attention a l arret au garage , pas de cochonneries en suspension dans l air , et écouter.
Il peut apres avoir une multitude de causes , un bon test serait une prise des compressions , dans la mesure ou tu ne connais pas les origines de ce moteur , ainsi que le jeu aux soupapes.

eric11

Nombre de messages : 113
Moto : 950 adventure
Date d'inscription : 09/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  stf888 le Lun 30 Juin 2014, 16:49

Hello Perfal,

Un truc a essayer peut être, c'est de faire tourner, à l'arrêt bien sûr, un seul cylindre à la fois pour voir si les 2 réagissent de la même manière, simplement en enlevant un antiparasite/2. J'ai pratiqué çà sur ma ducat et ça peut permettre d'isoler un problème.

Sinon je pense à un problème de calage distri, ou d 'allumage (la fameuse roue dentée "ignition timing" que tu as dû récupérer sur le 950, est elle bien calée, n'y a t-il pas eu un piège. ?...), ou encore une très mauvaise synchro carbus, mais çà tu le verras vite en pratiquant le 1er truc.

En tout cas je continue à suivre le sujet qui m'intéresse fortement. Bon courage !

Stf888
avatar
stf888

Nombre de messages : 68
Moto : Adventure 950 S 2003
Date d'inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moteur] - Remplacer un 950 par un 990 ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum