Préparation de la 690 enduro R 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Préparation de la 690 enduro R 2012

Message  Michel Planchar le Sam 23 Aoû 2014, 16:28

Salut à tous !
Je me suis déjà présenté dans le Who’s who. Je possède une 690 enduro R de 2012, l’année passée, j’ai fait la traversée des Pyrénées avec un des membres du forum, KTMVox que je salue ici!
J’ai refait une autre traversée cette année mais des problèmes aux cervicales m’interdisent désormais la moto, je vais donc la vendre (5000 euros). Plutôt que de me contenter de poster une petite annonce, je me suis dit que ce serait sympa de faire profiter les membres de mon expérience avec cette moto.
J’ai roulé 12 650 km avec cette moto et je n’ai jamais eu de panne, j’ai cependant modifié pas mal de choses en vue de faire des longs voyages et d’améliorer sa fiabilité et surtout son confort. Pour tous ceux qui hésitent entre la 690 et la 1190 (que j’ai aussi essayée) voici quelques éléments qui leur permettront de mieux faire leur choix, la différence principale entre les deux étant surtout le poids qui handicape très fortement la conduite en TT sur la 1190. Le moteur de la 690 étant un monocylindre, sa réponse est plus immédiate que le 1190 et en TT, c’est primordial. La 690 sans être une vraie moto d’enduro est vraiment super efficace en TT.
Avant de préparer la moto, j’ai lu pas mal de posts et j’ai roulé beaucoup.
Voici donc ce que j’ai fait sur la moto :
- le confort de cette moto pose problème surtout quand on fait des longues étapes sur la route (en TT ce n’est pas un problème), j’ai donc changé la selle pour une Brauër qui est plus large, amélioration notable… mais la grosse différence a été d’ajouter une surselle en gel comme celle que les cavaliers utilisent, plus de problème pour faire 500km d’affilée sur route avec ça! C’est quasiment aussi confortable que la 1190 !
-j’ai changé les poignées d’origine pour des poignées mousse comme celles de la Dakar réplica. J’ai aussi fabriqué des rehausses de guidon de 25mm : alu + silent-blocs : la aussi amélioration du confort et de la position de conduite.
- j’ai fait préparer la fourche : en compression, l’hydraulique manquait de progressivité et ne réagissait pas aux petits chocs, mon concessionnaire KTM (qui a été mécano pour l’usine au Dakar) a brillamment modifié l’hydraulique, plus de confort et de progressivité tant en roulant cool qu’en mode attaque ! J’ai aussi monté des purgeurs de fourche, ils servent à chasser l’air emprisonné dans la fourche.
-en dessous du moteur, le contacteur de béquille (Certains préfèrent supprimer ce contacteur, je l’ai gardé pour des raisons de sécurité) et le maître-cylindre de frein arrière sont trop exposés, j’ai donc fabriqué des protections en alu qui s’attachent au protège-carter, celui-ci est d’origine, il est suffisant pour la moto.
-j’ai fabriqué des protections en alu pour le carter d’embrayage, quand la pédale de frein se tord, elle vient griffer le carter. Cette pédale de frein a été renforcée, d’origine, elle est exposée et pas très solide.
-l’assise de la béquille a été élargie
-j’ai fabriqué un pare-chaleur pour le silencieux arrière, il est attaché au porte-bagages Touratech, le silencieux devient vite très chaud, il peut être dangereux si on tombe.
-j’ai monté des petits clignotants LED à l’arrière, ceux d’origine se cassaient tout seuls !
J’ai monté un capuchon de bougie étanche, celui d’origine ne l’est pas- bizarre sur une moto censée rouler en TT !
-j’ai monté des chambres à air renforcées (4mm), solution moins onéreuse que les BIP mousse. Je roule avec 1kg2 à l’arrière et 900 gr à l’avant. J’ai aussi essayé les gripsters mais les vibrations ne permettent pas de rouler sur route à plus de 110, donc je les ai enlevés. Dégonfler les pneus est indispensable si le terrain est gras ! Je roule avec des Heidenau K60 scout, l’arrière est super mais l’avant ne vaut pas grand-chose, à l’avant je conseillerai plutôt des MT21 ou des DR908 mais ces pneus sont désagréables sur route et pas terribles sur le mouillé.
-j’ai changé les rapports en montant un pignon arrière un peu plus petit, cela permet de rouler à 100 km/h à 4000 tours=économie du moteur. Je pense que le moteur est très solide mais comme tout mono un rodage très long est nécessaire. Je roule toujours sur la position d’injection 1, la 3 est bien aussi et il faut être un pilote pro pour rouler sur la 2 ! La consommation varie entre 3L et 4L en TT, 4,5L quand on attaque. Sur le porte-bagages, on peut attacher un jerrycan ROTOPAX de 4 L, ça monte l’autonomie à 400 km, pas besoin de plus dans la plupart des pays du monde.
-quand je pars en voyage (en général au moins 4000km), j’utilise une sacoche de « réservoir » qui s’attache derrière le guidon, elle ne gêne pas et permet de ne pas charger l’arrière, le porte-bagages Touratech étant garanti pour 5kg seulement.
-j’ai gardé le filtre à air d’origine, contrairement à ce que je lis parfois, rien ne passe au travers du filtre en papier. Après mon dernier voyage-500km- il est quasiment aussi propre que quand on l’a monté. Un filtre à air en mousse imbibé d’huile est utile sur les motos d’enduro car l’ouverture du filtre est énorme, sur la 690, non seulement elle est minuscule mais il y a une chicane qui empêche l’eau d’aller dans le filtre.
- je n’ai pas non plus changé le bouchon de réservoir, il ne fuit pas et la serrure ne pose pas de problème, bien entendu il faut de temps en temps mettre un peu de WD40 dans les serrures.
-enfin le dernier point de préparation était le circuit électrique, tous les passages de câbles ont été sécurisés pour que les fils ne bougent en aucun cas.
- pour ceux qui partent au moins une semaine prévoir un peu d’huile moteur, le moteur a tendance à consommer un peu quand il fait très chaud.
-J’ai monté une bulle haute KTM et j’ai placé la prise allume-cigare pour le GPS derrière celle-ci. J’utilise TwoNav sur un Samsung Xcover 2. Il est étanche et surtout il reconnait aussi les satellites Glonass (russes) en plus des sattellites américains GPS, meilleure réception et plus de perte de signal dans les sous-bois.
- J’utilise les RB Vibraction et je transforme les waypoints en traces en utilisant Google Earth, c’est plus pratique que les waypoints surtout dans les villes ou dans les villages.
Voilà, j’espère que ce post vous aura plu, n’hésitez pas à me poser des questions si vous avez envie.
Michel
avatar
Michel Planchar

Nombre de messages : 10
Moto : 690 enduro 2012
Date d'inscription : 17/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation de la 690 enduro R 2012

Message  KTMVox le Sam 23 Aoû 2014, 17:06

Pour avoir roulé avec Michel, je regrette vraiment qu'il ne puisse plus faire de moto. Bon rétablissement  Very Happy 

avatar
KTMVox

Nombre de messages : 347
Moto : KTM 690 Enduro & Honda Integra 750
Date d'inscription : 05/11/2010

http://www.ildaran.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation de la 690 enduro R 2012

Message  Grumpy le Sam 23 Aoû 2014, 20:27

Bonjour
Et pour le duo elle donne quoi ta jolie* 690R !

* d'après l'excellente description que tu en as faite Smile
avatar
Grumpy

Nombre de messages : 181
Age : 36
Moto : 990 Adventure 2012 Blue
Date d'inscription : 31/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation de la 690 enduro R 2012

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum