La bleue de rallye routier!

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  teuteuf32 le Mer 20 Avr 2016, 20:14

Cool profites bien de la Corse
Mon collègue devrait pas tarder à arriver aussi

teuteuf32

Nombre de messages : 68
Moto : f 800 gs
Date d'inscription : 14/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  Flo44 le Mar 26 Avr 2016, 20:16

La corse vu par un pinzuti

Tout commence dès le retour du rallye de la Sarthe le lundi 4 avril, pour une révision de la moto et les modifs châssis à venir.  Le lendemain, je pars en déplacement professionnel pour 12 jours. La WRZ est démontée et contrôlée avant mon départ. Avec Didier de DL préparation nous avons choisi de monter un ressort arrière encore plus raide. La référence n’existe pas pour les yamaha, se sera donc un ressort de Honda CRF et des bagues seront faites pour adapter la différence de diamètre.
A mon retour, le dimanche 17 avril, le colis est bien arrivé, je monte ça en vitesse, je règle la précontrainte et ça à l’air mieux en statique. Nous ne sommes pas encore dans des valeurs déconnantes. Nous avons eu connaissance des spéciales corses le vendredi, elles sont rapides et surtout c’est un bitume typé piste… Très propre, des enfilades de virages, la petite 250 va galérer… Je referme tous les réglages hydrauliques, ça va être l’anti thèse du rallye de la Sarthe au point de vu bitume !
Pas le temps d’aller tester la moto, je charge tout sur la merco, le bateau est à Toulon ce lundi au soir.
Dans la file d’attente du ferry je retrouve les sarthois et Christophe Overnay, en discutant de choses diverses et variés, il me dit qu’il n’y a pas de sans plomb 98 en Corse ! Comment ça, c’est une blague ? Vraiment pas, et c’est vraiment pas cool, ma moto ne peut pas rouler avec du 95, il faut trouver un plan B, et c’est là que la famille rallye va devoir me sauver ! Qui peut m’aider, qui n’est pas encore sur place, qui peut avoir des bidons ? Stéphane, vite téléphone, texto, et là c’est le sauveur, pas de soucis, il me propose du 98, du 100, du 110, de la Nitro.. euhh on va juste prendre du 98, ça ira très bien. Et il me sauve sacrément l’ami de Motors spirit car je ne  suis pas sûr que le piston en fin de vie (déjà 25h de vol) aurait tenu avec la détonation provoqué par le sans plomb 95. Après une nuit sous la ventilation des bateaux jaunes, nous, avec mon amie Lisa, arriverons mardi midi dans le petit village de Serra-di-Ferro entre Ajaccio et Propriano. Le planning c’est repos, pas trop moto, plage et dodo… Je prends quand même 30min pour aller tester les nouveaux réglages. Et quelle évolution ! La moto rentre bien en courbe, se conduit presque plus « au genoux » que en supermot’ !  Je vais me régaler ! Le mercredi je prends un petit temps pour aller sur les spéciales, qui ne sont pas très loin (en kilomètres bien-sûr, car en corse c’est 30km = 1h). L’ES de Calzola, est en montée, avec des portions rapides, et en arrivant dans  les spéciales, que vois-je… Des traces de motos dans tous les sens. Petit rappel : les recos sont interdites en moto sous peine d’exclusion. Après si le parcours a été connu par tel ou tel moyen il y a quelques semaines, ce n’est pas « hors règlement » mais ce n’est pas très sport pour les autres… Je suis un peu dépité de voir ça, de plus, les vidéos de reconnaissances que j’ai « aspiré sur l youtube » sont pleines de bugs et il n’y a pas de réseau internet à la maison... Je ne vais pas trop m’attarder dans les spéciales en voiture,  la jauge à essence descend plus vite que le compte tour monte… Le V8 se montre très gourmand. Je me limite à repérer les gros dangers et je roulerai à vue, ce sera le même combat dans l’es de Guargalué, qui est peut-être un peu moins rapide. C’est vraiment pas évident de se projeter en roulant en voiture et  de se dire, bon là, je vais être 50km/h plus vite, je passerai à fond, soudé, pas touche aux freins… Nada, ça c’est dans la tête…
Le jeudi, et bien c’est Pizz, les potos  viennent à la maison, et on profite du four à bois pour se faire un petit repas du midi en terrasse. On parle des ES, les copains ont essayé de les travailler à fond, c’est vraiment compliqué, tout se ressemble, tu m’étonnes, c’est gauche droite, gauche droite, plus un morceau de droit, euh, gauche droite… Moi j’ai repéré le virage du terre-plein, car déjà  en voiture à 50 à l’heure il m’a surpris ! Retour sur les pizzas, malgré le feu allumé à 9h30 pour manger à 12h30, j’ai raté mon affaire… Bon les hôtes seront indulgents, ils accepteront de manger des pizzas pas assez saisies… Faudra attendre le dessert, la bonne pizza diet : la pizza sucre nutella, ahhh ça c’est des secondes de gagné dans les spéciales !!!
Vendredi matin, petite mine, il faut descendre à Porticcio pour les vérifs administratives et techniques qui sont prévus pour moi à 10h20. Petit problème, Lisa ne va pas très bien, il faut qu’elle aille aux urgences ! Ce sera donc Valérie qui va la déposer, comme ça je peux effectuer toute la partie administrative dans les temps ! Merci à elle! Amélie me colle mes numéros sur ma moto, Martine fait la photo reportrice et prépare tout le stand ! Quelle équipe de choc, vous assurez les filles !!!
Pierre profite d’un petit moment pour aller essayer ma mob, il en revient enchanté, et me dit qu’elle méritera d’être un chouille plus souple en compression sur la fourche pour mieux rentrer… On met 4 clics en moins, et on verra
Pour midi je me trouve un sandwich et je file sur Ajaccio récupérer Lisa, après le briefing, où on nous dit bien, que le routier est facile, mais, attention ! Sur les boucles jours, il y a un parc de regroupement, avec du coup des différences dans le road book, puis également un départ pour le prologue, toutes les 30sec à 2 pilotes, pour l’étape 1, départ toutes les 30sec, et pour l’étape 2 le samedi donc, départ toutes les minutes ! Cool, on ne sera pas tous roues dans roues ! Gilles nous informe également que les abus de « recos » à moto seront sanctionnés de la sorte : Le maire ne veut plus entendre parler de rallye moto les prochaines années… C’est vraiment dommage de détruire son jouet…  




Donc départ du prologue à 17h16 (nous faisons le prologue le vendredi après-midi, puis s’en suit l’étape nuit, qui se fera à moitié de jour, soit 2 spéciales en recos, 2 spéciales chrono de jour, et 2 ES chrono de nuit).
Première reco dans Calzola, la moto coupe, je ne peux pas accélérer à fond, je coupe les gaz ça reprend… Un gicleur bouché ? Le temps me parait long, je ne suis pas du tout concentré dans la spéciale, je me vois surtout rentrer au paddock avec une déclaration d’abandon alors que la « course » n’est pas commencée… Je réfléchi aux outils que j’ai, ça devrait pouvoir le faire, mais quand, et pourquoi subitement lorsque je mets pleine charge pendant plus que 30sec elle coupe ? Fin de l’es de reco, nous avons 15min pour rejoindre Guargalé, je roule sur un filet de gaz pendant 2km, et je remets une bonne dose de pleine charge, ça marche…  et puis ça coupe ! Je réfléchi, pas longtemps, je viens de changer la durite d’essence juste avant le départ, elle est un peu grande et surtout plus souple que l’autre… et le coude créer un pincement, ça coule pas !!! Panne trouvée, mais là j’ai 2min d’avance au CH, et il faut aller vite dans la réparation ! Je retire les gants, trouve mon letherman sous mon kaway,  sous mes barres de céréales, tout est par terre, j’enlève le filtre à essence, je vais faire au plus direct, je coupe, trop long, encore un morceau, c’est bon ! Pascal qui roule dans les même temps de pointage me dit, ohh, il faut pointer là ! Je passe la cellule avec tout mon bazar sur la selle, et je prendrai 1min supplémentaire pour finir mon affaire et ainsi faire la reconnaissance de Guargalé dans de meilleures conditions. Là, la moto marche, je suis un peu tendu, je décompresse en mettant du gaz… Je vais doubler 2 motos, un peu salement d’ailleurs, c’est bon, je suis dedans, ouff comment j’ai  (eu) chaud !!!!!!!!!  
Petite liaison, et on part pour l’ES 1, elle est trop compliquée, puis sans avoir fait correctement le passage en reco, je suis arrêté dans tous les virages, je freine par sécurité un peu partout… Au moins la moto est bien ! Et ça c’est vraiment plaisant ! Arrivé au point stop, pas de temps affiché, bon et bien j’ai fait un temps et peu importe au finale…
ES 2, on y va avec un peu plus d’engouement, 2.02min, Je demande à Félix qui est à l’arrivée, alors ça donne quoi ? Dernier ou avant dernier… Il me fait un petit sourire,  effectivement, ce n’est pas le top…  (45ème chrono, pas pire pour un touriste)
Retour au paddock, et là j’ai Amélie qui m’avait envoyé un texto avec les temps de l’ES1 de tous les pilotes de notre « team », je suis dernier, ça m’étonne pas… Je relis le texto, oui je suis dernier dans la liste de passage, mais c’est moi qui est le meilleur chrono ! J’hallucine vraiment, c’est pas possible ! Ils ont bossé les spéciales pas moi… Il y a un souci ! Effectivement, entre les mauvais pneus, les mauvaises pressions… Mais bon c’est la course, j’ai fait 42 eme temps dans l’ES1  et c’est toujours ça… pour un touriste.
Es 3 de nuit, 42ème temps également,  ES4 ;  je vois la cellule chrono, au loin, 2.08, j’en ai trop rendu, c’est pas possible, en même temps je n’arrive pas à mémoriser le parcours…  
Retour au paddock par cette route nationale sans trop d’intérêts… Je prépare vite la moto pour demain, car ce soir, je rentre à Serra-di-Ferro pour dormir au chaud et redéposer Lisa à la maison !
Je serai classé 38 sur l’étape 1, il est content le pinzuti !
Avant de quitter le paddock, je prépare  tout pour l’étape de jour du lendemain, je met un temps fou, je ne veux rien oublier, le mélange, le road book, ranger le bazar… Ne pas rater le camping pour récupérer Lisa, ça c’est fait… On se couchera à 2h du mat, premier départ prévu à 9h, 1h de route, un peu de marge, je décide de décoller à 7h20 le lendemain… ça fait cour la nuit !
Je suis ponctuel sur mes prévisions, sauf que sur la petite route  qui relie Serra di ferro à porticcio(qui s’avèrera être notre route de liaison du jour) je lâche les chevaux ! Elle marche bien cette MercedesE430, gaz, frein, volant, contrebraquage, corde… Je suis chaud comme un touriste dans un sauna ! Arrivée à 8h10 au paddock, c’est la douche froide, mon départ est à 9h49… J’aurai pu dormir 1h de plus… On parle météo, pluie, à quelle heure ? Moi je dis 17h Chris, 12h, et bien se sera à 9h… On nous informe que les spéciales sont bien trempées.  Ahh sympa les vacances en Corse, en plus il pleut !!! Je mets les pneus pluie, euh nan, j’ai que les BT45, je remets juste 150gr de plus d’air dedans, et c’est parti… C’est pas avec un grand engouement que je pars. J’ai pas roulé sur des routes détrempé avec ces pneus, je ne sais pas trop ce que ça va donner. La petite route de liaison est hyper sympa, des virages inclinés qui s’enchaines  et s’enchaines ! Puis un billard bien lisse, de quoi prendre confiance au point de vu adhérence. Ça a l’air de tenir. Mais hier au contrôle technique, Benoit Nimis m’a dit lorsqu’il roulait sur un WRF450 en grandes roues  il avait testé  les BT 45 ainsi qu’avec les dunlop trail max (que j’avais l’année passée) et que ces derniers étaient vraiment mieux sur le mouillé, qu’ils prévenaient…  arfff, je garde ça dans le coin de la tête… Sur la liaison je m’arrête, je prends une photo, je regarde le paysage… je repars, puis c’est Gérard Santelli qui me rattrape, je m’arrête à nouveau pour calculer mon heure de passage… outchh, 3min, et il reste 5km ! Gaz à fond, je passe la cellule, il me restait 15 sec…. Ahh le touriste s’arrête, le touriste flâne, mais le touriste est à l’heure…
ES5, bah oui c’est mouillé, et je ne connais toujours pas la spéciale, le touriste se fait mouiller. 27ème chrono




ES6 2.19 Félix me dit que c’est bien, c’est pas dégueu, je suis devant Sonia (pilote officiel KTM sur un 6.90),  aller gaz !!!! Je suis content, mais bon si ça se trouve elle a fait 3 tout droits, mais bon je serais 26ème de cette ES !


Je croise des motos dans le village de guargualé, ahhh je vois que certains ne lisent pas (ou on enlevé) leur road book et fond des erreurs, ça va se payer très cher pour certains, en pénalités et même mise hors course… J’ai l’habitude d’avoir la tête dans le road book, vérifier 2 fois plutôt qu’une l’info, quitte à ne pas regarder la route et se dire qu’on est passé là tout  à l’heure.

Retour par cette fameuse nationale, à travers les nuages, la pluie, et les glissades, oui car sur les routes fréquentées, il y a des camions, du gazoil ou je ne sais quoi… J’ai eu une bonne glissade de l’avant. Derrière Gérard s’en mettra une alors qu’il a des pneus pluies ! Je me dit qu’il y avait bien quelques chose dans ce col (col st georges)
ES7 et ES8 je suis à peu prêt dans les mêmes chronos, alors que le temps c’est dégradé dans la 8, on va rouler dans les flaques d’eau. En étant optimiste, je suis obligé de mettre la moto vraiment sur l’angle pour passer… Et bien en fait ça passait largement, je gagne un peu de confiance sur les limites des pneus ! 50ème et  32ème
Dernière boucle, au départ de l’es 9, stop stoppp, le 123 s’en ai encore mise une (le soir d’avant on m’a hurlé dessus pour ne pas que je parte, la gex était tombé 4m dans les ronces…) là c’est un squetch, le pilote veux arracher ces carénages gênant et finir la spéciale , mais au départ de l’es on est pas du même avis, il faut enchainer. Les premiers mètres sont secs, François le directeur de spéciale me dit, c’est simple, tu pars à fond, comme ça après pour la partie mouillée les pneus sont chauds. Partir à fond, en même temps ce n’est pas que jai pas le choix vu le nombre de poneys, mais la question, c’est quand que c’est mouillé ? Et bien c’est pas si loin que ça, en fait je regarde pas trop, la confiance s’installe… Oui mais au bout d’un moment c’est mouillé, vraiment mouillé. On fait attention à pas croiser sur les lignes blanches (là ça glisse vraiment) on fait coucou au photographe, je reste à fond, fini ! On file dans l’es 10, là pas le choix c’est mouillé du début jusqu’à la fin. Dernières ES, on reste sur les roues, je ne connais toujours pas la spéciale, je freine là où il ne fallait pas, ce n’est pas grave, on assure, je passe la cellule, ahh elle est ici la cellule… Ah le touriste…  
Retour par la nationale, cette fois ci, c’est pas dans un droite que je perds l’avant, mais dans un gauche… un vrai plaisir… mouarfff  Arrivé à Porticcio, évidement, là bas, en bas, il faut beau !!!  Injustice (ah non, le touriste doit rester sur la plage !)
Je remballe tout le bazar avec l’aide des copains, et retour à la maison, par cette route que j’ai parcouru 4 fois aujourd’hui… gauche droite, corde, gauche, frein… weeling corde, ah ça nan c’était avec la WRZ, pas avec la mercedes et la WRZ accrochée…  Bilan du rallye 27ème position au scratch derrière une bonne bande d’insulaires en mono (8ème mono pour moi)
Le dimanche c’est petit débrief avec Didier pour parler suspensions… Et si on allait plus loin… J’ai les routes, alors on renfile la combi, et c’est parti, je referme l’hydraulique de la fourche, et un peu plus l’arrière, c’est encore mieux, là sur du sec c’est vraiment un bon jouet. J’arrive en fin de réglages sur l’amortisseur arrière. C’est décidé, un nouveau ressort encore plus raide est commandé, et l’amortisseur va être retaré plus raide en clapeterie la semaine prochaine. On ajoute avec ceci un piston neuf, quelques bricoles une bonne révision de fond en comble, un contre essai avec les anciens pneus dunlop, et on se retrouve dans l’ain mi juin !

avatar
Flo44

Nombre de messages : 525
Age : 30
Moto : 950 adv2003 690dukeR-yamWRZ250-apriliaRS250
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  teuteuf32 le Mar 26 Avr 2016, 20:28

Top ton compte rendu 😍

teuteuf32

Nombre de messages : 68
Moto : f 800 gs
Date d'inscription : 14/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  laurent73 le Sam 07 Mai 2016, 17:56

cheers

J'avais pas eu le temps de le lire avant Embarassed

Je confirme pour la Corse, pas de 98, que du 95 et du diesel point!!!!

Et oui, ça tourne tout le temps, même fort des fois affraid avec des pig au milieu de la route, mais c est magnifique sunny
avatar
laurent73
Admin

Nombre de messages : 6626
Age : 50
Moto : 990 adventure 2009, 400 wrf, 250 sherco
Date d'inscription : 25/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  Flo44 le Dim 08 Mai 2016, 12:02

What a Face

On profite d'un petit temps avant le prochain rallye, à Cerdon dans l'ain mi juin, pour faire un peu de préventif: Suite à la découverte de petites rayures anormales sur le piston (traitement de roulement?), j'ai décidé de changer le vilebrequin et les roulements... On molli pas! hop hooopp hoooop je retourne monter tout ça!


avatar
Flo44

Nombre de messages : 525
Age : 30
Moto : 950 adv2003 690dukeR-yamWRZ250-apriliaRS250
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  laurent73 le Dim 08 Mai 2016, 14:38

Si je bosse pas j essayerais de passer à cerdon. ..

N en abuse pas, ça cogne le lendemain drunken
avatar
laurent73
Admin

Nombre de messages : 6626
Age : 50
Moto : 990 adventure 2009, 400 wrf, 250 sherco
Date d'inscription : 25/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  Flo44 le Dim 08 Mai 2016, 15:11

lol! viendez viendez!!
avatar
Flo44

Nombre de messages : 525
Age : 30
Moto : 950 adv2003 690dukeR-yamWRZ250-apriliaRS250
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  Flo44 le Mer 11 Mai 2016, 21:46

La version 2.35 de la WRZ rallye vient de démarrer il y a quelques minutes... Nouveau vilbrequin, roulements, piston, setting amortisseur, nouveau ressort arrière, et les anciens pneus (d'où le .35, autrement ça serait point 4 Laughing ) J'espère pouvoir trouver un petit moment la semaine prochaine pour aller faire des essais, et du rodage



avec la fumée...:

avatar
Flo44

Nombre de messages : 525
Age : 30
Moto : 950 adv2003 690dukeR-yamWRZ250-apriliaRS250
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  av le Mer 11 Mai 2016, 23:13

Arretes de lui chatouiller le cylindre

Montre nous plutot ce que tu lui fait :super:
avatar
av

Nombre de messages : 320
Moto : KTM950ADV/690E/400EXC...........
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  Flo44 le Mer 11 Mai 2016, 23:16

c'est pas compliqué, tu roules 4h, tu fais 4 de méca, après a toi de voir si tu le fais entre 2 courses, ou au paddock lol! lol! donc pour le moment méca lol!
avatar
Flo44

Nombre de messages : 525
Age : 30
Moto : 950 adv2003 690dukeR-yamWRZ250-apriliaRS250
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  Flo44 le Mar 21 Juin 2016, 14:32

Cerdon 2016 !

Le parcours du rallye de l’ain 2016 est dévoilé le jeudi 9 Juin. Le rallye de Cerdon c’est : 420km, 456 cases de road book(16m de papier), 150 concurrents avec des pilotes chevronnés et 14 spéciales (7 passages dans chaque). Un beau programme !
Je me groupe avec quelques amis pour aller faire des reconnaissances, prévues le samedi 11 après-midi. On les travaille bien, en auto, et à pied. Le problème est toujours de se projeter à moto, savoir à combien on va passer, où va-t-on freiner... A la fin de cette journée de reconnaissances, je suis assez confiant, non pas que je les connais par cœur, mais je suis assez satisfait de ce que j’ai vu. Le rallye c’est un peu comme le jazz, il y a une trame et avec ça on peut improviser ( et il faut maîtriser son instrument). Lors des reconnaissances, je note que la spéciale de Challes est assez glissante dans le sous-bois et le goudron est lisse, en cas de pluie, ça sera vraiment chaud… Sur la spéciale de Leymat, certaines portions sont du même genre mais le grip me parait meilleur. Un point très fun sur cette ES, nous passons dans 2 hameaux, ça va vraiment donner !!! Mais il y a également 2 longues portions de droit, et là je vais ramer avec la 250 !
Retour à la maison, je fini la petite révision de la moto suite à une journée de réglage sur la piste kart à la Bresse, quelques jours plus tôt, et hop au boulot !
J'arrive le vendredi midi à Cerdon, et je rejoins une équipe d’assistance au top ! On est 12 pilotes, rien que ça, 2 camping car, une plancha, des grosses plaques de cuissons, frigos géants et surtout 8 assistants géants !!

Je passe le contrôle administratif en un clin d’œil, puis contrôle technique, je suis le 2ème, ahh tout va vite dans l’Ain !! De retour au paddock, je fais une petite révision vidéo des spéciales, (j’ai pas trop eu le temps la semaine de travailler dessus…) Je m’installe, tout est ok. Enfin, vers 20h, Nico me dit que mes plaquettes arrières sont quand même bien au bout… Comment ça ? ah ouai, il en restait pas épais. Bon j’en ai en stock, je change ça vite fait.




Le départ du prologue se fait à 10h41 en prégrille pour moi, le temps de faire une bonne nuit. Sauf que j’ai pas fermé l’œil de la nuit… Petit dej et en selle !
Cette fois ci les spéciales sont assurément en routes fermées pour le prologue, c’est une vrai évolution pour le rallye. Je laisse une marge sur mon concurrent de devant et on y va, on valide ce qu’on a travaillé ! Le sous-bois ça glisse, des portions sont humides mais ça va, je suis assez content, j’arrive à rouler fort avec de la confiance !
On rejoint assez rapidement Leymat et là c’est un régal, même si je rame, je m’amuse comme un fou ! Du plaisir du plaisir, c’est ça le rallye !
Petite assistance de 15min, un peu d’essence, ça sent la pluie, pendant que Fred change ses pneus (4 changements il me semble dans la journée hihih), j’ajuste les pressions de pneus et c’est parti pour la vraie course !
ES1 Challes c’est « sec », j’allume la caméra, à 20 secondes j’allume le moteur, je me mets en conditions, 10sec, bien sur l’avant, 2nd enclenchée… 5 quatre 3 deux 1 zéro Gaz ! Epingle 1, c’est passé propre, épingle 2 idem, je m’engage dans le bois, ohh ça glisse, comme si j’étais à l’embrayage alors que j’y touche pas… J’enchaîne les virages, tunnel gaz à fond… bien, je suis content, y’a peu de marges de progression si le temps reste ainsi, et si il pleut il faudra être plus prudent sur l’angle. Arrivé au point stop pas de temps affiché... AFC micro 0 pointé ! On n’aura pas un temps d’affiché sur tout le rallye !! Je demande, 1.34.57 ! Je suis dans le coup, mais on aura plus nos temps de donnés, faudra attendre l’assistance pour regarder sur internet… Je repars bien à chaud en essayant de me relâcher un peu, virage droite au niveau de la maison, arff trop vite, je fais un tout droit en rentrant dans l’allée en gravier… frein arrière bloqué.. je prends gentiment l’avant, et hop à terre……….. En relevant la moto je casse le support de caméra (de ma chérie) la moto est froissée, fait **** !!! Le pot écrasé et rayé, le guidon pas droit… Je repars, je suis le road book, ce n’est pas ça… là je commence à être agacé (j’ai quitté la partition musicale là) je comprends rien, y’a pas l’intersection du road book, j’ai dû la rater dans le feu de l’action. Demi-tour, mais c’est dingue, c’est pareil ! Avec un grand optimisme je m’en recolle une dans l’herbe, du même côté, l’histoire d’entretenir le bras droit qui a déjà reçu un bon coup je pense…
On se calme un bon coup, ahhh c’est le trip qui merde, il m’affiche une vitesse de 400km/h, 200 600.. biennn, du coup après mon demi tour qui m’a pris 8 vrais kilomètres, et mes 2 gamelles il faut vraiment gazer mais avec assurance, car le jamais 2 sans 3 j’en veux pas. Je fais la liaison en fond de 5, en cherchant la 6… J’arrive à la cellule, des grands signes de Stephane qui me précèdent, vas-y vas-y c’était moins une, pas de pénalités sur ce coup!! ES2, Leymat, miamm le plaisir !! Je vais être 42ème alors que ma vitesse max frôle les 140, et les 200 pour certains…







De retour au paddock, une bonne assistance, arnica, pommade sur le bras gonflé, nettoyage de la combi boueuse, moto « redressée», je recale l’aimant du compteur comme il faut, c’est bon je serai plus embêté par ça… On regarde les chronos, je jubile, je suis pour le moment 15ème scratch sur mon passage de Challes, il reste quelques concurrents, mais très peu, je vais peut être réussir à mener la 250 sur un classement scratch !!!
2nd passage dans Challes, le morale est là, j’arrive à gagner 1sec sur mon premier temps, mais les autres progressent également, 26ème chrono scratch ! ES 4 je perds 3 sec par rapport à mon premier passage… Pourtant j’ai l’impression d’avoir été assez similaire dans mes passages.
3ème boucles, ES5, 2ème épingle de Challes, plein angle j’ouvre sûrement un peu trop fort les gaz, et hoppp une 3ème ! J’ai perdu l’arrière qui est passé devant, je cours vers la moto qui est juste à coté je regarde même pas et je met du gaz comme je peux ! J’aurai perdu « que » 15sec dans l’affaire… Mais 3 du même coté ça commence à faire. Point positif, (y’en a un oui) j’ai redressé le guidon sur ma dernière chute !
De retour au paddock, il se met à pleuvoir, là franchement j’ai plus envie… Je quitte Cerdon, ça a l’air sec vers challes ! J’assure un peu tout, on va finir l’étape 1 et on verra si la motivation revient ! je fais toutes les spéciales avec de la marge d’assurance, mais cette spéciale même si je sors dans les 45-50ème à chaque fois, elle me file la banane !!! Je suis assez loin de mon temps du matin (3sec plus lent alors que les autres progressent)





Fin de l’étape 1, une petite pause de 20min avant de partir pour la première partie de la 2nd étape, pas trop le temps de réfléchir si la motivation est là, un massage de l’avant-bras (qui me fait douiller à chaque bosse…), au baume Saint-Bernard par Bernard le masseur.



J’assure toujours dans les spéciales, et je fais attention sur le routier qui peut être piégeur avec des parties bien humides.
Je fini 45 ème de l’étape 1 (jour) à 1sec de mon pote David, qui lui n’est pas tombé en spéciales hhihhi




Après un repas au TOP bien chaud, on attend la nuit comme on dit, et c’est parti… Sous la flotte… mais c’est pas vrai cette histoire ! Challes est détrempé, là je n’ai vraiment pas le goût à l’ouvrage… Je ne vois rien… La liaison pour rejoindre Leymat est horrible, des plaques de goudron brillantes, c’est une patinoire…
La spéciale de Leymat sera finalement sèche, mais ça il fallait arriver en haut pour s’en rendre compte…
De retour à Cerdon, je fais un nettoyage des lunettes, ahh mais on voit plus clair !! Dernier passage dans Challes, 42ème chrono, pas brillant brillant, mais je pensais que c’était encore mouillé, vraiment étonnant car ça a séché en 1h ! ES14, la der et ma préférée ! un bon 35ème chrono avec les rames de sorties ! C’est fait , c’est fini!! Je trouve au point stop Seb Collet , mon compagnon de saison 2016, qui me lance : « on se fait la dernière liaison ensemble ? » Allez gaz !
C’était vraiment un bon rallye, un bon programme qui à pu être assuré. Mes 2 rallyes de l’Ain ont été compliqués, la méca et la pluie l’année passée, là c’est les gamelles… La petite WRZ à voulu jouer au rodéo avec moi, elle a peut-être ses raisons.. Dormir à côté de sa future remplaçante, ça lui fait du mal peut être, et oui les motos ont des âmes !!

Je fini 42ème au scratch de ce rallye, c'est mon "plus mauvais" résultat, mais il y avait du bon niveau et la spéciale de leymat peut adapté à ma moto!
On attend le 15 juillet pour la finale au dourdou, ou normalement je pourrai prendre la 6ème place en mono sur 36 inscrits!
Je pourrai m'autoproclamé champion de france des rallyes catégorie 2 temps également! hihih


Un passage à 5min 30:
https://www.youtube.com/watch?v=soc0grXT_78



ma vidéo de l'ES1:
https://www.youtube.com/watch?v=dURabZRFYC4&feature=youtu.be


Un grand merci à l’assistance, aux bénévoles du rallye, à Mickael et hubert de G2F, à Didier de Dl Préparation, Franck du restaurant le Haras, Patrick de Formulting, Alain de A2DL, et Michel Bonneau !
avatar
Flo44

Nombre de messages : 525
Age : 30
Moto : 950 adv2003 690dukeR-yamWRZ250-apriliaRS250
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  teuteuf32 le Mar 21 Juin 2016, 15:16

top ton CR cheers

teuteuf32

Nombre de messages : 68
Moto : f 800 gs
Date d'inscription : 14/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  teuteuf32 le Lun 18 Juil 2016, 15:27

Alors cette finale des rallyes ????
Il m'a semblé que tu y participait
J'espère que tout va bien
On attend des bonnes nouvelles

teuteuf32

Nombre de messages : 68
Moto : f 800 gs
Date d'inscription : 14/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  Flo44 le Mer 20 Juil 2016, 21:16

bien vu! Very Happy

La der

J’attaque ce rallye d’une façon un peu différente que d’habitude. J’ai eu un planning très chargé avant le rallye, qui ne m’a pas permis de travailler les vidéos. La moto a été révisée mais à juste démarré dans le garage, 0 km depuis le rallye de l’ain. Je rejoints villecomtal dans un état de fatigue avancé jeudi midi. L’équipe de RMR m’attend pour le déjeuner, à 15h! Je file sur les ES, avec mon vélo dans le coffre. Bon déjà ça grimpe beaucoup, on s’en rend compte en vélo. Je trouve ça très formateur de mémoriser en vélo. Puis je fais des passages en voiture. C’est bon c’est rentré, je fini en début de soirée assez confiant.La nuit de jeudi à vendredi dans le coffre de l’auto fut glaciale, et ça fait X jour que je dors pas…  On va assurer mais je sais pas comment!

Le vendredi c’est contrôle technique, tout doux hein, j’y vais en vélo, ooops la moto !



Je prépare le road book, briefing et départ du prologue à 21h00 et 30 secondes. J’y suis, le départ de l’ES Loyre se trouve à moins de 4km du départ, alors il faut être dans le coup. Tout se passe bien, pas de mauvaise surprise, mes recos payent j’ai l’impression !Je rejoins rapidement l’es de Rodelle, qui est plus rapide.



Là c’est moins évident, je garde pas mal de réserve, et je ne suis pas vraiment à l’aise dans l’épingle, sûrement une appréhension suite au dernier rallye. Arrivée au point stop y’a un petit soucis, la boite de vitesse est dure, les rapports ne passent pas !C’est de pire en pire, j’ai l’impression que le sélecteur vient taper sur le cadre et empêche le verrouillage du rapport. Que neni, pour les monter c’est pareil… J’en profite pour rater l’intersection à gauche ! Je fini le prologue, récupère mon carton. J’ai 40min pour regarder ce qu’il se passe. Démontage du carter d’embrayage, rien de spéciale. Pour démonter plus, il faut vidanger l’eau, et démonter un petit paquet de trucs… Je file au PC course, c’est l’abandon de nuit ! Je suis dégoutté ! Il faut que ce soit minime pour que je puisse rouler le jour.
L’assistance est au petit soin, je connais bien ma moto, je sais comment et quoi faire pour ouvrir son cœur vite fait ! RAS une fois ouvert…




Enfin Paco me dit, c’est quoi ça ? Ah, un morceau de cloche ? Non, c’est un morceau de disque garni. Effectivement le disque 1 est éclaté en morceau. Et il manque quelques morceaux. On récupère ce qu’on peut, rinçage à l’essence. Quelques miettes viennent à nous, mais rien ne garantit qu’il n’en reste pas. Je vais remonter avec un disque que j’avais d’avance (ma caisse de pièce de 50kg il faut bien qu’elle serve) comme ça et aller tester.



C’est pas joyeux, c’est mieux mais j’ai encore des vitesses qui ne montent pas, ou descendent pas par moment… Après avoir consulté mon pote Stéphane Guéguin (qui lui aussi est en panne, 2 deux temps, 2 non partants…) la solution de dépannage c’est de rouler pour broyer ce qu’il reste…

On verra ça demain !La nuit fut encore… glaciale, départ à 10h21 pour moi, sur la liaison ça se passe bien. Dans l’ES 5 (première de jour) c’est la galère, la 4 ne passe pas alors que je suis en fond de 3, je dois passer la 2 pour passer la 4… 52eme temps. ES6 le Loyre, ça jardine dans la boite (mais moins), 41ème temps.






Pour l’ES 7, second passage pour moi dans Rodelle, je gagne 2sec, avec seulement une petite galère de boite, ça à l’air de s’arranger, enfin j’ai l’impression ! ES8, je décide de minimiser les changements de rapports et de faire les relances à l’embrayage, ça paye 1sec de gagné, 41ème temps également. Les concurrents s’améliorent aussi !!!


ES9, je suis encore en galère, on va juste penser à rallier l’arrivée, l’es 10 11 et 12 vont se passer pareil (ES 12 moins bon passage de la journée) Il reste 10 bornes de liaison avant la fin du rallye, je roule en 5 « bien engagée » la vitesse saute… uhhmmm.



Tu sais ce que je pense petite WRZ ? A quoi tu as joué là ? Tu sais que mes parents viennent à Lyon avec un camion vide en direction de Nantes ? Et bien tu as gagné un voyage sans retour, l’histoire de me laisser tranquille ! On a passé de bons moments ensemble ! Dans les ruisseaux coincés tous les deux dans l’eau d’un 24 décembre, à l’envers dans tous les sens dans les forêts alsaciennes. A J-4 de ton premier rallye en 2015, un disque d’embrayage cassé… Tiens tiens, le cycle de l’emmerdement est bouclé ?... Ton podium pour la première course ! Cette saison de folie à faire applaudir le public quand il t’entendait, te sentait passer ! Cette ES où tu as fait le scratch ! Ces gamelles parce que tu en avait marre de dormir collé à une KTM… Tes petits soucis… Ton titre officieux de premier 2 temps sur la saison (une domination oui !!) Tu as été un bon destrier !  Bon vent à toi, je ne t’oublie pas, on se reverra bientôt, on aura sûrement encore des histoires à se raconter tous les deux !



Quand je t'ai trouvé dans une cité à mulhouse en 2011...


Un GRAND merci à tous mes partenaires! G2F, Car et Mans Auto, AD2L, Rally Spirit, DL préparation, Le restaurant le Haras à St Etienne de montluc, Formulting, c’est grâce à vous que j’ai pu rouler cette année!!

Je fini tout de même 7ème mono sur la saison, sur 35 inscrits ! J’aurai pu rouler la nuit j’aurai été 6ème, mais bon avec des j’aurai…  Rendez-vous très bientôt avec le nouveau destrier, qui est en pleine cure de rallysation !
avatar
Flo44

Nombre de messages : 525
Age : 30
Moto : 950 adv2003 690dukeR-yamWRZ250-apriliaRS250
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  av le Mer 20 Juil 2016, 22:44

Une belle histoire se termine. vivement la prochaine et la, ca va watter.............. lol!

Aujourd'hui, j'ai essaye un super duke 2016. Ca marche fort............. lol! lol!
avatar
av

Nombre de messages : 320
Moto : KTM950ADV/690E/400EXC...........
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  Flo44 le Mer 20 Juil 2016, 22:51

apres avoir essayé ce week end:

la MT09 de tonuitti 2014
un superduke 990 préparé 2RT (moteur ex tonuitti)
un ER6
un MT07

et bien le classement.. c'est pas la MT09 en tête.. en gros faché avec ces saucisse... puis je suis tombé face au MT10, 10min apres j'étis en selle.. miammmmmmmm cette balle Laughing Laughing Laughing
avatar
Flo44

Nombre de messages : 525
Age : 30
Moto : 950 adv2003 690dukeR-yamWRZ250-apriliaRS250
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  teuteuf32 le Ven 22 Juil 2016, 00:24

Top ton Cr
Toujours un plaisir à lire
J'ai pas très bien compris avec quoi tu allais rouler l'année prochaine ????

teuteuf32

Nombre de messages : 68
Moto : f 800 gs
Date d'inscription : 14/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  Flo44 le Sam 20 Aoû 2016, 11:31

je vais faire un topic

Cool

fin de l'histoire 2016 avec la Yam:
Après avoir fait une liste des travaux à faire, changer l'embrayage, remis une poignée d'accélérateur, je décide de faire 500m avec ma chère WRZ une dernière fois. Je fais chauffer en statique, passe la première; roue arrière bloqué! Embrayage? Nonnn, elle m'en veut c'est tout! Bonne route vers l'ouest, on se revoit au rallye de la sarthe 2017!!



et la vis de couronne qui s'est fait la malle en bloquant la roue:




La suite très bientot à dos de KTM!
avatar
Flo44

Nombre de messages : 525
Age : 30
Moto : 950 adv2003 690dukeR-yamWRZ250-apriliaRS250
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  alpenstrasse le Sam 20 Aoû 2016, 12:25

Ah quand même une vraie moto lol!
avatar
alpenstrasse

Nombre de messages : 387
Age : 54
Moto : KTM 1190 Adv 2015
Date d'inscription : 16/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  teuteuf32 le Sam 20 Aoû 2016, 14:13

Ça sera la 990 superduke alors...
Ca va changer du 250 😉

teuteuf32

Nombre de messages : 68
Moto : f 800 gs
Date d'inscription : 14/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  Flo44 le Sam 20 Aoû 2016, 15:09

690 duke R de 2011, il est opérationel pour le rallye des volcans le week end pro Cool Cool
avatar
Flo44

Nombre de messages : 525
Age : 30
Moto : 950 adv2003 690dukeR-yamWRZ250-apriliaRS250
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  Flo44 le Sam 25 Fév 2017, 22:31



La blue team à l'oeuvre! Mickaël ayant bien bossé sur le moteur ces derniers jours (les miettes d'embrayages, dans la boite, ont nécessité une ouverture complète du moteur) La wrz est remontée, piston neuf, et déjà rodé! Ça fait plaisir aux oreilles!
avatar
Flo44

Nombre de messages : 525
Age : 30
Moto : 950 adv2003 690dukeR-yamWRZ250-apriliaRS250
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  amaury le Sam 25 Fév 2017, 22:51

sa win !
avatar
amaury

Nombre de messages : 437
Age : 32
Moto : ktm 450 exc , 990 adventure 07
Date d'inscription : 27/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bleue de rallye routier!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum